09/06/2006

Nouveau départ --> kamal-blog.blogspot.com

 

medium_NewMe.2.JPG

Voilà, ce blog prend un nouveau départ...

Je vous invite à visiter mon nouvel espace au:

kamal-blog.blogspot.com 

 Aussi, mes amis qui sont gentils et ont un lien vers mon blog peuvent le changer vers kamal-blog.blogspot.com.

 Merci et à bientôt sur Kamal's New Blog.

On se voit là-bas? :) 

03/06/2006

Toujours des Chiffres Sympas!!

medium_brutus_livre2006.jpgAprès mon post précédent sur les chiffres optimistes de la croissance du PIB et du taux de chômage au Maroc, je suis tombé par hasard sur un article de Enjeux-Les Echos parlant de la publication du livre Chômage, des secrets bien gardés, éditions J-C Gawsewitch, par Fabienne Brurus. Cette dernière est conseillère à l'ANPE (Agence Nationale Pour l'Emploi, France) qui dénonce dans son livre la manipulation des chiffres de chômage en France pour s'accomoder avec les politiques... (Voir/Ecouter son interview sur RFI)

Fabienne Brutus estime le taux de chômage aux alentours de 19% au lieu des 9,5%, taux officiel de l'ANPE et partant celui du gouvernement français.

l'analyse de l'article d'Enjeux-Les Echos ne couvre pas seulement les actions de l'actuel gouvernement, mais remonte aussi les arrangements miracles des statistiques du temps du gouvernement socialiste et de Mme Martine Aubry...

Il est quand même stupéfiant que dans un pays de la trempe de la France on assiste à ce genre de conflits entre les différentes institutions (Anpe, Insee, gouvernement...etc) Que peut-on dire de ce qui se passe dans les pays émergents?

Je pense que la gouvernance dans notre Maroc doit se trouver des modèles dignes du titre (modèle) pour s'inspirer et pour que "les arrangements" laissent la place au travail sérieux et efficace par des personnes responsables et qui assument les résultats de leur travail.

26/05/2006

Taux de Croissance au Maroc

Je suis, pour le moins, étonné (avec un sourire tout de même) de voir le Centre Marocain de Conjoncture nous annoncer hier que le taux de croissance du PIB du Maroc sera de… 7,1% !

Résumé de l’annonce par l’Economiste :

CMC: Croissance de 7,1% en 2006
Le Centre marocain de conjoncture reste optimiste pour l’année 2006. Il table sur une croissance de 7,1% favorisée par une bonne récolte céréalière. La valeur ajoutée agricole, sur la base d’une récolte céréalière de 86 millions de quintaux, afficherait une forte progression de 26,7%. Pour le secteur manufacturier, le CMC table sur une croissance de 3,4%. Idem pour le bâtiment et travaux publics, boosté par l’habitat social et les grands ouvrages d’infrastructures, qui devraient progresser de 7% en 2006. Selon le CMC(,...), les investissements augmenteraient en valeur nominale de 11,2%. Et cela, grâce à une reprise des flux des capitaux étrangers. Le centre prévoit une hausse de 10% des exportations en prévision de la reprise de l’activité dans les principaux pays partenaires. Le taux de chômage, quant à lui, baisserait de près d’un point.

Bon, c’est vrai que ça nous rappelle l’annonce (pas la peine de la lire, elle trop… bon faites comme bon vous semble!) qu’a faite le HCP (Haut Commissariat au Plan) y a quelques semaines et qui nous balance un taux de chômage à la fin du 1er trimestre 2006 de… 9,8%!

C’est un peu marrant ces chiffres. On a, certes, l’habitude de lire des chiffres par ci et là et automatiquement on tire des conclusions rapides et donc un état d’esprit par rapport au sujet. Mais ici avec ces chiffres là, c’est très difficile et pour plusieurs raisons.

Je ne vais pas remettre en cause la crédibilité de ces institutions, mais quand on voit l’absence du CMC de la place pendant de très longues périodes et donc son quasi oubli par les centres de décisions du pays sans parler de son site web qui nous donne des infos datant de 2003, on se pose des questions. Quant à notre cher HCP, c’est une autre histoire. Désormais à chaque fois que Mr Ahmed Lahlimi (le Haut Commissaire au Plan) sort un chiffre quelconque, on attend une réplique de la part du premier ministre ou inversement. Je crois même que les (grands) fonctionnaires de l’Etat se téléphonent à ces moments là pour demander le sentiment de l’un par rapport à l’ « annonce » de l’autre…

Drôle de situation créée par l’altercation prolongée entre les deux hommes (Jettou et Lahlimi) qui a débuté en mars 2005 :

On pouvait notamment lire sur Telquel (mars 2005)

Micmac ministériel. Jettou contre Lahlimi
Tirs croisés entre Driss Jettou et Ahmed Lahlimi. Selon des observateurs bien informés, le Premier ministre et le Haut commissaire au Plan ne sont pas en bons termes. Le premier reproche au deuxième de publier des statistiques sans aviser le gouvernement. D’ailleurs, au lendemain de la publication sur nos colonnes d’un rapport du HCP sur le plan quinquennal, Jettou aurait reproché vivement à Lahlimi de l’avoir ébruité sans son aval. Surtout que Jettou ne partage pas la démarche du rapport qui n’a pas pris en compte les changements intervenus suite à son programme d’action du gouvernement. Qu’en pense Lahlimi ?

Je ne peux pas commenter le taux de chômage à 9,8%, c’est vraiment trop me demander. Je vous invite par contre à lire (ou relire) le très drôle éditorial de Ahmed R. Benchemsi sur Telquel.

Je ne sais pas pour vous, mais moi je ne suis pas à l’aise dans une situation pareille…

En tout cas, je me réjouirai si le Maroc atteint ce taux supérieur aux 6,5% fatidique selon la Banque Mondiale. Rappelez vous de vérifier en début d'année 2007!

23/05/2006

Al Gore nous re"chauffe" la mémoire

medium_aninconvenienttruth_poster.jpgLe dernier film, An Inconvenient Truth (voir bande-annonce, également ici), de... Al Gore, connu sous l'appelation ex-non-futur président des USA, doit être une bonne expérience... (pas encore en salles au Maroc.)

Il traite du réchauffement de la planète et use des dernières technologies de simulation pour nous dire des "vérités qui dérangent"... Comme je n'ai pas encore vu le film, je ne prononce pas, mais ma réflexion reste sur ce personage typique qu'est Al Gore.

Cela dit, a-t-il l'infleunce qu'il faut pour que les Démocrates, si un jour ils reprennent la présidence, ratifient le protocole de Kyoto? Peut-être s'aide t-il par cette bonne opération (commerciale) profitant de tout le génie marketing dont il a fait preuve jusque là.

Je n'ai pas suivi particulièrement les activités d'Al Gore, à part ses déclarations sur sa vie d'américain normal et surmedium_algore.jpg la guerre en Iraq, sur Larry King Live, mais je pense qu'il revient sur la scène périodiquement comme les rock stars. Tipper Gore (sa femme) a, d'ailleurs, revendiqué qu'ils faisaient partie de la MTV Generation... Je me souviens il y a quelques mois, il a fait une sortie mondiale sur sa nouvelle station télé Current TV. Particulièrement différente des télé conventionnelles, une télé à la vitesse du web!... etc.

Voila, un ex vice-président qui fait son business de manière très brillante. En nous signalant, au passage, les catastrophes causées, en partie, par la nonchalance de son propre pays...

Gars à nous, citoyens du monde.

Update: Pour revenir au film. J'ai oublié de mentionné le commentaire de l'excellente Elisabeth Quin (Ca balance à Paris / Paris Première) sur sa rubrique pendant le festival de Cannes. En parlant du film, Elisabeth nous informe que malgré les alarmes lancées par le film d'Al Gore concernant la crise du climat et la dégradation de l'environnement, le réalisateur/ex vice président n'est venu à Cannes ni en voiture éléctrique ni en bicyclette mais bien en jet privé ultra polluant... Pas mal la Quin :)

Hicham El Guerrouj se retire de la compétition.

medium_el_guerrouj.2.jpg
Le grand, comme l'appelle l'Associated Press, ou le Roi, comme l'appelle l'IAAF, de la distance moyenne se retire pour de bon de la compétition.

Il a pleuré pour l'annoncer. Normal. J'imagine qu'il a vu, dans sa tête, se défiler le film de sa vie devant les journlistes. Il a certainement pensé à sa ville Berkane et aussi à toutes les choses qu'il pu découvrir et vivre grâce à son esprit façonné par sa phrase fétiche qu'il a emprunté à W. Churchill "Never never never give up", voir ici. Voir cet article aussi sur ABC Sport.

Bravo Hicham!

medium_el_guerrouj_1.jpg

17/05/2006

'Pause' puis 'Play' puis touches pas...

Maarif, je m’achète des lunettes de soleil vers 19h30. Un café ? Oui, Segafredo ? Ok. A plus.

Tout le monde est là ? Oui. Alors, quoi ce soir ? Beh, depuis le temps qu’on veut y dîner… On va au Positano ! Aaah, ça c’est une bonne idée… Bon ben N. veut aller se changer et A. prend sa voiture et nous rejoindra par la suite… 21h15, le téléphone sonne, écoutes, On se fait le Positano une autre fois, on va au Petit Rocher ? Allez, va pour le Petit Rocher…

22h15, tout le monde est là. Mon téléphone sonne. C’est une amie, je descends au RDC vide du Petit Rocher à l’époque. On bavarde un peu. Double appel sur mon téléphone et sur le sien en même temps. On décide de continuer la discussion. On finit. Je décide de ne pas rappeler la personne qui m’a appelé. Mais c’est mon amie qui me rappelle, affolée. Kamal, tu es où ? Je viens de te dire qu’on était au PR !!! Qu’est ce qui se passe, ça va pas?? Pas du tout ! Y a eu des attentats terroristes sur trois restos et un hôtel peut-être plus !! Naaan, mais tu rigoles… Elle ne rigolait pas. Pu**** !! Allô ? Yemma ? B est là ? Simo ? Hic ? Oui, tout le monde est là… Yak labass ? Y a eu des explosions à Casa, on sait rien pour le moment mais… Et, toi ? T’es où ? T’inquiètes pas tout va bien. On est tous accroché à nos GSM. Appelant gauche et à droite. Est-ce que j’ai oublié qqun. En parallèle, le serveur arrive avec notre note. Les amis, on a téléphoné, faut vider l’endroit !

N. veut aller passer la nuit avec sa mère. Je décide de passer sur le Bd Moulay Youssef. Depuis la mort de Hassan II, je n’ai pas vu aussi du monde sur ce boulevard. On ne voit rien du Positano, y a beaucoup trop de monde. Je rentre chez moi. Sensation trop bizarre. Avant sommeil trop bizarre. Nuit trop bizarre. Matin trop bizarre. Images sur la télé beaucoup trop bizarres…

Allô, un café ? Bonjour Kamal, ouais. Sega ? Non, je pense que c’est fermé… Ah bon ? Louvre ? Ok. Et là, sensation inoubliable. Silence insoutenable. Tout le monde est silencieux. Un état de ‘Pause’ [ II ]… Incroyable.

Le soir. Allô, on dîne ? Euh… si tu veux, mais je serai étonné de voir un resto ouvert… On essaie ? OK. Passé un barrage de police avec les espèces de crêve-pneux. Saloperies de saloperies de me*** !!!… Le resto. Le personnel est là, mais assis à une table. Les lumières éteintes. Ils se mettent debout, étonnés de voir arriver des clients. Bonsoir !!! Bonsoir, c’est fermé ? Ben… Ouais !!! Et alors... On va rester comme ça ou quoi ? Pardon monsieur, je ne comprends pas… Ok, ok, c’est cool, excusez moi, passez une bonne soirée.

Etat de ‘Pause’ encore et partout. Sh*** !!

Je suis pas encore réveillé ou je veux vite oublier ?

Retour. Pizza Hut Moulay Youssef. Seul endroit ouvert avec personnel au chômage. Je suis décidé à faire travailler un resto, ce soir là. Je commande une pizza à un serveur étonné, préparée par un cuistot étonné, je règle une caissière étonnée. Mon ami est encore plus étonné qu’eux tous par mon comportement.

Non, je suis réveillé et je veux oublier vite. Très vite. J’ai passé de sales moments. Personne ne veut sortir. Personne ne veut aller au ciné. Personne ne veut appuyer sur ‘Play’. Et puis viennent les infos d’un ami lointain (Simo), qui a survécu Casa España ! Il était à deux tables de celle devant laquelle un type a crié avant de…

Encore un survivant de cette chose, de cette opération ‘Pause’, comme moi, comme toi et comme quelques autres millions…

Oui, après ‘Pause’, on met ‘Play’…

14/03/2006

Prada Marfa… n’est pas un mirage!!

medium_pradamarfa_1.jpgHello and welcome back to your space...
Désolé pour cette absence longue...

On a déjà parlé du couple culture-publicité ici, a travers les livres sponsorisés par des marques. Il parait que cela prend de plus en plus d’envergure puisque la publicité classique est déjà morte ou parfois contreproductive chez pas mal d’experts. L’exemple qu’on va voir ici est une idée qui semble sortir directement du livre ''Purple Cow: Transform Your Business by Being Remarkable’’ de Seth Godin, auteur de bestsellers en marketing et business books. (voir son blog, sur mon blogroll à gauche).

Donc, Prada, la célèbre marque de chaussures et sacs à main*, pour sortir des sentiers battus de la communication et pour un buzz original dans la presse mondiale, a fait appel aux artistes sculpteurs [pas ordinaires], Michael Elmgreen & Ingar Dragset, pour créer/sculpter un magasin taille réelle à l’image de ceux de New York, Paris ou Milan de la même maison en plein... désert Texan.

Le magasin, fermé tout le temps (normal, c’est une sculpture), est érigé sur le bord de la route pas loin de la ville de Marfa, Texas. Plus exactement près de Valentine, Population: 217! Les locaux se grattent la tête en voyant se ‘truc’ bizarre venir s’installer près de chez eux. Il y’en a même qui ont détruit la vitrine et pillé le magasin en inscrivant ‘Dumb’ sur le mur, les organisateurs ont restauré le projet à l’origine sans poursuites contre les malfaiteurs (ElpasoTimes).

N’empêche que Prada, Art Production Fund (producteur du projet) et les artistes ont bénéficié de cette expérience peu commune pour montrer que la communication et la gestion de marques est un travail pour artistes et pas une partie entre débiles (voir le post sur Leusieur Telecom).

*: Les jeunes Casablancais rafollent de Prada, elle est très présente dans les lieux brachés de Casa, bien que la plupart du temps fausse...:)

Good to see :
PradaMarfa

Trip to Prada Marfa (flickr)

15/02/2006

Bang... Bang... Dick Cheney!

Incroyable, mais vrai! Le vice-président US a tiré sur son compagnon de chasse, Harry Whittington, en pleine figure... C'est l'histoire (vraie) la plus drôle que commentent les américains depuis le début de cette semaine.

Il parait que Al Gore avait l'habitude de se tirer dessus (au pied)...

Alors ça vous tente une partie de chasse avec le VP américain? ça peut être lucratif (...) mais au risque fort... ;)

Update:

Une comparaison incroyable, sur Informed Comment, entre la guerre contre l'Iraq et Harry Whittington:

Top Ten Ways Iraq is like Harry Whittington

1. Cheney attacked secular Iraq, mistaking it for an ally of Usamah Bin Laden. Cheney attacked Harry Whittington, mistaking him for a small bird.

2. Iraq has been peppered with Cheney's munitions. Whittington has been peppered with Cheney's munitions.

3. Cheney did not have a legal license to hunt quail on the trip that saw Whittingon wounded. Cheney did not have a United Nations license to invade Iraq or reduce it to rubble.

4. Cheney tried to blame Iraq for getting itself invaded by not signalling hard enough that it really did not have weapons of mass destruction. Cheney tried to blame Whittington for getting himself shot by not signalling hard enough that he was not a small bird.

5. Cheney thought Iraq's insurgency was in its last throes nearly a year ago. Cheney was deathly afraid that Whittington might be in his last throes.

6. Whittington thought Cheney as hunting partner would keep him secure. Iraqis thought that after the fall of Saddam, Cheney would make them secure.

7. Cheney gave Whittington a heart attack by shooting him in the heart. Cheney gave Iraqis a heart attack by having them bombed relentlessly.

8. Cheney tried to cover up how bad Whittington's condition was after he shot him. Cheney tried to cover up how bad Iraq's situation is after he had it invaded.

9. Cheney thought Iraq had weapons of mass destruction. Cheney thought Whittington was a small bird.

10. Cheney shot Whittington while hunting in the dark. Cheney invaded Iraq while being in the dark.

08/02/2006

Lesieur Telecom!!

Depuis sa sortie, le logo de l'opérateur historique alimente les commentaires des professionnels de la pub... Mais bien entendu aucun journal ne peut critiquer dans un article cette connerie de démarche, vu les recettes publicitaires qui vont sauter!

Et là un type nous sort cette merveille... vraisemblablement il s'agit de quelqu'un(e) du métier au Maroc, se cachant derrière le nom de Tyler Durden, le héro du film 'Fight Club' interprété par Brad Pitt... Appréciez!!

 

medium_leusieur_telecom.jpg

Le texte si vous n'arrivez pas à le lire:

"Un rêve, une vision, une fusion. Maroc Telecom fusionne avec Lesieur Cristal et devient Lesieur Telecom. Plus qu’une marque, un état d’esprit. Un nouveau visage, conçu par des français souciants d’arnaquer les petits marocains blédards contents d’avoir fait le voyage jusqu’à Paris.

Le nouveau logo qui ressemble à de la mer** orange et nous a coûté les yeux de la tête retranscrit parfaitement nos valeurs:

Si ça vient de berra, c’est mieux ! Tant pis pour les autres."

 

10/01/2006

Cucurbitacées (*)

medium_cucurbitacees.4.jpgL’autre jour j’ai découvert grâce à Rachid un website (Anaam) qui vend et livre à domicile avec un sens aiguisé du service clients des… moutons de l’Aïd! Si vous y allez maintenant vous trouverez l’annonce suivante :

" Tous les moutons de KHAYRAT FARMS ont été vendus et nous allons afficher les photos des nouveaux nés après Eid (ISA) pour répondre à vos futurs besoins (AKIKA, FETES, DONS, OCCASIONS SPECIALES.... "

Je me réjouis de ce développement, j’en ai parlé à toutes les personnes que j’ai rencontrées…

On parle souvent du développement des technologies de l’information, de son contraste avec l’analphabétisme de notre société, du décalage qu’il y a entre l’ingénieur/informaticien vis-à-vis du manager (marocain), du manque de possibilités dans ce pays…etc. Le dernier (presque) débat sur le blog de Larbi a pris cette direction qu’au Maroc, il faut impliquer les jeunes pour lancer les chantiers du Maroc-2025 (Rapport du développement Humain). Et que « Provoquer positivement les opportunités pour avancer » n’est qu’un mythe…

Je ne le pense guère. L’exemple de cette société (Vente de moutons de l'Aïd online) n’est peut être pas grand-chose mais il est fort révélateur et contredit la thèse de ceux qui animent le scepticisme ambiant. Je parle, biensûr, des jeunes que nous sommes et pas des caciques qui ne veulent plus investir en attendant de voir où le pouvoir veut se diriger, cela est une toute autre histoire…

Je pense que l’exemple cité, plus une autre discussion avec un fonctionnaire de la Douane que j’avais eu sur l’opportunité de créer une plateforme web pour la vente en Europe de menthe (et autres espèces de plantes aromatiques) sachant que l’export de menthe représente plus de 40% du C.A. cargo de la Royal Air Maroc (2004). Plus la facilité avec laquelle les français (ou tout autre étranger) trouvent à former et monter des projets au Maroc sont toutes des preuves que « Provoquer positivement des opportunités » est POSSIBLE!

Je ne suis pas un Tout-Va-BienISTE, loin de là et mes amis peuvent le confirmer, je sais que tout ne va pas bien et comme il se doit. Mais je refuse d’aller m’attabler à un café dans 20 ans pour contribuer à la rhétorique de l’époque sur les mal faits du Maroc, de ses gouvernements du début de siècle XXI, des faux politiciens, des wannabe doctors to all pains…etc.

Sortons de la logique CAVE (Citizens Against Virtually Everything), elle ne mène à rien pour un pays tel que le Maroc, surtout quand elle touche le principal capital dont il dispose, ses jeunes, plus de 65% de la population!!! Je sais que c’est slogan sur usé, mais c’est la vérité.

(*) Si je mets une image de Gar3a et ce n’est qu’un faux exemple, c’est que probablement, à l’image de Anaam, quelqu’un va penser à l’adage qui dit « Si l’Gar3a était fromage…. » Vous voyez qu’elle est présenté différemment sur l’image par rapport à notre perception de tous les jours… :)

Il est possible que les choses aient un aspect différent, pour peu qu’on prenne la peine de les regarder autrement. Et c'est valable pour beaucoup plus de choses que l'on peut croire.

04/01/2006

2006, Année Ibn Khaldoun

La Tunisie s’apprête, avec d’autres pays arabes et non arabes, à commémorer, en cette année 2006, la disparition survenue au Caire il y a de cela six siècles, de l’un de ses fils le plus prodigieux de tous. Il s’agit de Abdel Rahman Ibn Khaldoun.

Ibn Khaldoun – 600 ans après sa mort, toujours incompris ?

J’avoue ne pas savoir beaucoup sur ce « plus grand historien de tous les temps », « précurseur de la sociologie moderne », « plus grand philosophe » de l’afrique du nord… Mais apparemment, il n’a pas que des amis ce monsieur. Un autre très connu, Taha Hussein, lui vouait une animosité à peine croyable! Il l’a traité de menteur, opportuniste, prétentieux et suffisant ! D’autres comme un certain Sami Chawket, responsable de l’Education en Irak a réclamé en 1939 que « la tombe d’Ibn Khaldoun soit profanée et ses livres brûlés». Wah, tout ça pour des idées et pensées…

Un tunisien, Abul Qâsim Muhammed Karrou, a publié en 1957 un livre intitulé « Ibn Khaldoun et les Arabes » pour défendre les idées politiques de son compatriote…

En tout cas, je pense que je dois mettre Ibn Khaldoun sur la liste des auteurs sur lesquels il faut absolument m’éclaircir les idées.

Pour avoir une idée sur les tribulations de ce personnage, voici, tiré de Wikipedia, le résumé de sa carrière politique :

Ibn Khaldoun, comme ses prédécesseurs a d'abord exercé une carrière de courtisan et de ministre, et a réussi la performance de savoir changer à temps de maître, servant successivement les Hafsides tunisiens, les Mérinides de Bougie et de Fès, les Abd el Houadites de Tlemcen, le Sultan de Grenade et celui d'Égypte. Il a aussi été ambassadeur auprès du roi de Castille, Pierre le Cruel, et du terrible Timour Lang (Tamerlan). Ainsi a-t-il eu la possibilité de pratiquer et comparer les différents modes d'exercice du pouvoir, et d'en mesurer la précarité. Les différents souverains impressionnés par ses hautes capacités et sa grande culture, et lui pardonnèrent pendant un certain temps sa versatilité et ses trahisons.

Pour avoir plus de détails sur sa carrière, voir sa page sur Wikipedia, ici. Voir également un document complet sur sa vie, carrière et voyages (en anglais) ici.

29/12/2005

Vivez!... Et Bonne Année 2006!

Pablo Neruda

Il meurt lentement
Celui qui ne voyage pas,
Celui qui ne lit pas,
Celui qui n'écoute pas de musique,
Celui qui ne sait pas trouver grâce à ses yeux.

Il meurt lentement
Celui qui détruit son amour-propre,
Celui qui ne se laisse jamais aider.

Il meurt lentement
Celui qui devient esclave de l'habitude
Refaisant tous les jours les mêmes chemins,
Celui qui ne change jamais de repère,
Ne se risque jamais à changer la couleur
De ses vêtements
Ou qui ne parle jamais à un inconnu

Il meurt lentement
Celui qui évite la passion
Et son tourbillon d'émotions
Celles qui redonnent la lumière dans les yeux
Et réparent les coeurs blessés

Il meurt lentement
Celui qui ne change pas de cap
Lorsqu'il est malheureux
Au travail ou en amour,
Celui qui ne prend pas de risques
Pour réaliser ses rêves,
Celui qui, pas une seule fois dans sa vie,
N'a fui les conseils sensés.

Vis maintenant !

Risque-toi aujourd'hui !

Agis tout de suite !

Ne te laisse pas mourir lentement !
Ne te prive pas d'être heureux ! "

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Ce texte m'a été envoyé par un monsieur que je respecte. Je pnse à celle qui m'a lu des poème de Neruda, y a pas longtemps. Merci à vous deux.

Meilleures voeux à toutes et à tous!